Save the Waves

Installation sonore octophonique et récepteurs V.L.F. live

Par un dispositif imposant, l'installation Save the Waves de Jean-Pierre Aubé rend audible les mouvements des champs électromagnétiques habituellement imperceptibles.

Depuis l'été 2000, Aubé fabrique des récepteurs d'ondes VLF (VLF - very low frequency). Comparables à des récepteurs radios, ceux-ci lui permettent d'enregistrer des fluctuations de la magnétosphère et d'entendre des sons émis par les phénomènes électromagnétiques comme les aurores boréales et les éclairs.

Pour réaliser le projet VLF-Natural Radio (2000-2003), Aubé a parcouru différents territoires isolés : une île sur le Saint-Laurent, un lac en Laponnie finlandaise et les rives du Loch Ness en Ecosse. Ces expériences devaient être faites loin des milieux urbains puisque les signaux V.L.F. sont sensibles aux lignes de transmission électrique. Le projet à Quartier Ephémère propose d'inverser le processus de VLF-Natural Radio, afin de sonoriser et d'amplifier la pollution électromagnétique.

Jean-Pierre Aubé remercie André Théberge, Christian Bouchard, Mathias Delplanque, Emmanuelle Léonard et Michel de Broin


,